Aca Driving Marketing Success
 
Digital Trends : la nouvelle étude de Microsoft révèle les attentes élevées des consommateurs envers les marques
avril 2nd, 2014

Par Alyson Gausby, chef, Connaissance des consommateurs, Microsoft Canada

Alyson Gausby

Alyson Gausby

Le monde change. Si la dernière décennie a été définie par notre faim de nouvelles technologies, la prochaine le sera par notre besoin de connexions plus humaines. Notre lune de miel avec la technologie devient plus mature et nous attendons plus d’elle, de nos appareils et des marques avec lesquelles ils nous permettent d’interagir.

Dans plus récente étude Digital Trends, Microsoft examine comment les marques peuvent mieux répondre à ces attentes – aujourd’hui comme demain. Voici quelques-unes de ses principales conclusions, en espérant qu’elles vous apportent une information utile, vous aident à mieux servir vos clients et vous inspirent pour votre prochaine campagne.

valorisation des données

Valorisation des données

La première tendance est la valorisation des données. Les consommateurs considèrent de plus en plus que leurs comportements en ligne et leurs données numériques ont une valeur qu’ils sont prêts à échanger avec les marques contre des offres, des aubaines, des récompenses ou pour améliorer et enrichir leur expérience client et ainsi la rendre plus satisfaisante.

Aujourd’hui, près de la moitié des Canadiens effectuant des activités en ligne sont intéressés à troquer leurs données contre une certaine rétribution. Les programmes de fidélisation comme le programme PC plus de Loblaw’s en sont l’exemple le plus fréquent. En échange de la permission de suivre les habitudes d’achats, le programme offre aux clients des offres et rabais sur la base de leurs achats réels.

Ceci veut dire que si les marques veulent continuer d’en apprendre sur leurs clientèles, elles devront faire preuve de transparence, indiquer clairement comment elles utiliseront les données et offrir des incitatifs réels. Une fois la confiance établie, les consommateurs seront plus enclins à partager de l’information, ce qui permettra d’améliorer leur expérience d’achat en ligne ou en magasin et de renforcer leur engagement envers la marque.

Mieux se connaître

Mieux se connaître

Les données qui ont une valeur pour les marques peuvent aussi s’avérer utiles pour chacun de nous, ce qui constitue notre deuxième tendance : Mieux se connaître, ou se mesurer soi-même. Les Canadiens recueillent plus de données que jamais au moyen de leurs téléphones et autres appareils portables sur un nombre accru d’aspects de leur vie, qu’il s’agisse de l’exercice qu’ils font, de leurs heures de sommeil, de leurs habitudes d’achat ou de leur humeur.

Alors qu’auparavant ils colligeaient toutes ces données par intérêt personnel, les consommateurs commencent à faire des recoupements entre ces divers renseignements pour mieux se connaître et répondre à des questions personnelles (par exemple : puis-je courir plus longtemps lorsque je mange mieux?). Vous connaissez sans doute des produits comme le bracelet Fuelband de Nike, mais de nouvelles technologies telles que Kiwi Move poussent les choses un peu plus loin en permettant d’effectuer le suivi de l’activité physique quotidiennes ET de contrôler les appareils de son domicile.

On constate que, comme pour les autres tendances, les jeunes se montrent les plus intéressés à ce type d’application. Plus de la moitié des 18-24 ans aimeraient pouvoir suivre et analyser leurs données de façon continue à l’aide d’appareils faciles à implanter dans leur corps, comparativement à 27 % pour l’ensemble des répondants.

Les marques ont la chance pour pouvoir aider les consommateurs à transformer leurs vies en leur fournissant des services pertinents. Pour y arriver, elles doivent pouvoir exploiter intelligemment divers flux de données – même ceux de leurs concurrents – afin de créer une meilleure expérience client. Elles devront aussi offrir aux consommateurs la possibilité de « jouer » avec ces données pour en tirer de nouvelles idées et les utiliser vraiment.

Maîtriser l’hyperconnectivité

Maîtriser l’hyperconnectivité

Parallèlement, nous avons constaté que les Canadiens souhaitent prendre un peu de recul et souffler un peu. Ils veulent Maîtriser l’hyperconnectivité pour disposer de périodes de calme, où la technologie disparaît, sans pour autant être complètement déconnectés.

D’ores et déjà, 41 % des Canadiens s’attendent à ce que les marques devinent le meilleur moment pour s’adresser à eux. Autrement dit, les marques doivent tenir compte du contexte au moment de créer et de livrer un contenu, et savoir comment rendre chaque interaction nécessaire et pertinente plutôt qu’optimiste. Pour être en mesure de capter les signaux envoyés par les consommateurs et répondre à leurs besoins, les marques doivent mieux les comprendre en tant que personnes et savoir ce qu’ils font et pourquoi.

Le bonheur du hasard

Le bonheur du hasard

Connaître le consommateur est un élément clé de la dernière tendance : Le bonheur du hasard. Plus ils passent de temps en ligne, plus les consommateurs recherchent à humaniser leur interaction avec la technologie. 43 % des Canadiens s’attendent déjà à ce que la technologie les surprenne grâce à des expériences sur mesure donnant l’impression d’une coïncidence. Ils veulent que les marques et la technologie leur fassent la bonne surprise de leur proposer un contenu pertinent au moment idéal et lorsqu’ils sont dans le bon état d’esprit – sans rien leur demander.

Netflix constitue un bel exemple de sélection et de gestion du contenu en proposant des choix recommandés sur la foi de préférences préenregistrées, de l’historique de visionnement et des succès les plus populaires afin de simplifier la vie de l’abonné.

À l’avenir, la clé d’un marketing efficace et percutant sera d’apprendre à mieux connaître la personne qui se cache derrière les données démographiques ou les habitudes de transaction en ligne. En combinant des informations provenant de sources différentes et des idées contenues dans les tendances comme la valorisation des données et mieux se connaître, les marques pourront rendre leurs interactions avec les consommateurs encore plus profitables.

Pour les marques, ces quatre grands courants représentent autant de défis et d’occasions de communiquer avec les consommateurs de façon intégrée, transparente, pertinente et utile. Ils prennent de l’ampleur plus rapidement qu’on ne le croirait. Les marques doivent donc commencer dès aujourd’hui à penser en fonction d’eux. Bienvenue dans le futur.

Assistez à un webinaire sur les Digital Trends de Microsoft présenté par Alyson Gausby le 10 avril. Cet événement est gratuit et réservé aux membres de l’ACA exclusivement.


Alyson Gausby

En tant que chef, Connaissance des consommateurs de Microsoft Canada, Alyson Gausby a la responsabilité de repérer les tendances révélées par la recherche afin d’offrir une plus-value aux annonceurs canadiens. Elle collabore au Magazine Strategy, est une conférencière populaire et ses rapports de recherche novateurs sont souvent au programme d’événements de l’industrie et des médias. Avant de se joindre à l’équipe Microsoft, elle était directrice associée, recherche sur les marques et la publicité, chez Ipsos Grande Bretagne. Elle a aussi occupé des postes de chercheur sénior chez Crowd Science et comScore.

Tags: , , , , ,

 
 

 

Nous joindre  |  Recherche Plan du site  |  Politique de confidentialité