Aca Driving Marketing Success
 
Regard sur la publicité des aliments et boissons adressée aux enfants
août 27th, 2015

Par Matthew Chung, directeur, Communications et contenus, ACA

Cette année est importante pour l’initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants (IPE).

Le programme a, en effet, introduit récemment des critères nutritionnels plus stricts. Ceux-ci établissent des limites de calories pour les produits dans 8 catégories de produits, précisent les composants à limiter comme les gras, le sodium et les sucres totaux, et incluent des exigences concernant les composants à favoriser, c.-à-d. les vitamines, les minéraux et les fibres. D’ici la fin de l’année, tout aliment ou boisson souhaitant s’adresser aux enfants de moins de 12 ans devra respecter ces exigences pour avoir le droit d’annoncer (au Québec, ce type de publicité est interdit). Les produits lancés entretemps sont immédiatement soumis aux nouveaux critères.

Ceci constitue une évolution importante pour le programme lancé en 2008. Selon Janet Feasby, vice-présidente, Normes, de Normes canadiennes de la publicité (NCP) qui administre le programme, le tiers des produits adressés aux enfants devront être reformulés ou cesser d’annoncer.

« Les membres de l’initiative devront nous fournir l’information nutritionnelle relative à leurs produits et nous nous assurerons qu’ils respectent les nouvelles normes », souligne-t-elle.

Des 18 entreprises participantes, 7 se sont engagées à n’annoncer aux enfants de moins de 12 ans que des produits constituant des choix alimentaires plus sains. Les 11 autres ne s’adressent tout simplement pas à ce groupe d’âge, précise-t-elle.

Dans ce contexte, il n’est pas vraiment surprenant que le Rapport de conformité 2014 de NCP montre que le niveau de conformité des participants est excellent. Au nombre de ceux-ci, on retrouve la Compagnie Campbell du Canada, Coca-Cola Ltée, Danone Inc., Ferrero Canada Ltée, Kellogg Canada Inc, Kraft Canada Inc., Restaurants McDonald’s du Canada Limitée, Mondelēz Canada, Nestlé Canada Inc., PepsiCo Canada ULC et Unilever Canada.

À l’heure actuelle, aucun produit annoncé dans le cadre du programme ne compte plus de 200 calories et tous les repas annoncés contiennent moins de 600 calories.

Mme Feasby félicite tous les fabricants d’aliments et de boissons – même ceux qui qui n’annoncent pas aux enfants – qui emboîtent le pas aux membres de l’initiative. Selon elle, ces derniers jouent un rôle de chef de file dans la promotion de la santé et du mieux-être des enfants canadiens.

Tags: , , ,

 
 

 

Nous joindre  |  Recherche Plan du site  |  Politique de confidentialité