Aca Driving Marketing Success
 
Q-R : Où s’en va Paul Lavoie
mai 21st, 2015
Paul Lavoie

Paul Lavoie

Créateur, designer, entrepreneur, promoteur, mentor, pionnier… Paul Lavoie est tout cela et plus encore. C’est particulièrement approprié pour quelqu’un qui refuse les conventions publicitaires depuis 30 ans. Pour souligner ses nombreux accomplissements dont le fait d’avoir fondé en 1992 en association avec Jane Hope, l’agence TAXI et d’en avoir fait une puissance internationale est non le moindre, l’ACA lui attribue cette année sa Médaille d’or, remise à une personne ayant contribué de manière mesurable et distinctive à l’avancement de la pratique des communications marketing au Canada. Paul Lavoie répond parfaitement à ce critère. Or, à la lecture de ses réponses, vous verrez qu’il ne songe nullement à ralentir.




ACA : Vous avez remporté des prix pour vos accomplissements auparavant, mais, compte tenu du fait que l’ACA représente exclusivement les clients-annonceurs et qu’elle est vise à augmenter le retour sur investissement en communications marketing, le fait de remporter la Médaille d’or de l’ACA prend-il un sens particulier pour vous?

Lavoie : Augmenter le retour sur investissement, c’est le but de tout le monde, agences comme clients. L’ACA a démontré par son choix de récipiendaires passés que sa Médaille d’or signifie plus que cela. Si vous consultez la liste des gagnants, vous verrez des gens qui ont bâti des entreprises et des marques novatrices; des gens qui se sont engagés pour assurer l’avenir et la santé du marketing au Canada et qui ont eu des carrières personnelles ayant eu beaucoup d’influence. Je considère que d’être nommé parmi ces agents de changement est un honneur pour moi.

ACA : Comment envisagez-vous votre avenir?

Lavoie : Je trouve que ma description de tâches dit tout : « Ouvrir les esprits. Ouvrir des portes. » Ceci veut dire inspirer les clients, les collaborateurs et la collectivité – ça veut dire créer des occasions.

ACA : Quelle est votre vision pour TAXI? Dans le contexte actuel où les clients scrutent la moindre dépense à la loupe, que doit faire une agence moderne?

Lavoie : Tout est une question d’équilibre. Il faut accélérer le processus de développement sans compromettre la qualité, assurer l’implication significative de la direction tout en favorisant les nouveaux talents, allier richesse narrative et maîtrise de l’évolution des contenus. Au bout du compte, il faut créer des campagnes originales et captivantes qui donnent des résultats. Nous avons créé TAXI en 1992 dans ce but spécifique et nous n’avons jamais arrêté de perfectionner l’approche.

ACA : Que conseilleriez-vous aux publicitaires travaillant du côté client?

Lavoie : Les meilleurs clients en ont pour leur argent. La seule façon d’arriver à ce résultat est de faire preuve de clarté et de transparence dans ses ambitions d’affaires et de démontrer son ouverture d’esprit dans l’atteinte de ces objectifs. Ceci permet à l’agence de se sentir valorisée et de livrer un travail de qualité. Cela semble magique, mais – dans le fond – c’est une question de confiance.

ACA : Vous avez récemment repris la direction des services créatifs à TAXI. Est-ce une expérience différente par rapport à votre situation passée? Pouvez-vous profiter de l’expérience que vous avez accumulée?

Lavoie : Pour tout vous dire, même comme président du conseil d’administration, je n’ai jamais perdu de vue le produit de TAXI. Reprendre la direction des services créatifs ne fait que clarifier la situation, et me permet de travailler plus étroitement avec nos talentueux directeurs de création afin de mettre en place les conditions de leurs succès, quelles qu’elles soient. J’ai aussi beaucoup de plaisir à travailler de plus près avec mon associé et chef de la direction de TAXI, Rob Guénette.

ACA : Et si vous pouviez revenir à 1992, quel conseil le Paul Lavoie d’aujourd’hui donnerait au Paul Lavoie de l’époque?

Lavoie : Le crédo de TAXI a toujours été « Remettre en doute les conventions. Créer l’exception. » On se demande toujours ce que l’on peut mieux faire. À l’origine, nous avons tout remis en question. Nous avons créé un nouveau modèle d’agence fondé sur des équipes réduites déterminées à arriver plus rapidement à des solutions. Nous avons réuni les meilleurs de disciplines variées, sans nous limiter à la publicité, afin qu’ils collaborent et développent des solutions d’ensemble pour les marques. Nous avons pris de risque d’abandonner des carrières florissantes pour créer TAXI en pleine récession. Nous avons commis trop d’erreurs pour qu’on puisse en dresser la liste. Nous les avons corrigées… avant d’en refaire d’autres. Par moment, nous disions à la blague que notre crédo aurait dû être : remettre en doute les conventions, créer le bordel.

Nous avons encore du plaisir parce que tout change continuellement. Alors, en fin de compte, la seule chose que je ne changerais pas, c’est le changement.

Tags: , , , , ,

 
 

 

Nous joindre  |  Recherche Plan du site  |  Politique de confidentialité