Aca Driving Marketing Success
 
Conseils aux annonceurs face à la mutation des budgets média
mars 3rd, 2016

Par Matthew Chung, directeur, Communications et contenus, ACA

Ron Lund

Ron Lund

On peut lire dans les médias spécialisés et entendre lors des rencontres de l’industrie toutes sortes d’anecdotes sur le transfert des budgets de publicité télé vers les médias numériques.

Il est cependant très difficile de trouver des données fiables à ce propos au Canada. Ceci explique sans doute pourquoi plusieurs annonceurs, acheteurs et représentants de médias se sont entassés récemment dans une salle du Royal Canadian Yacht Club afin d’apprendre les résultats d’un sondage conjoint ACA-Nielsen sur la façon dont les annonceurs canadiens répartissent leurs budgets média.

Présentés par Imran Hirani, vice-président, Analytiques média et annonceurs, Nielsen, les résultats d’un sondage effectué auprès de 66 grands annonceurs canadiens intitulé Leading Canadian Marketers White Paper indiquent que les médias numériques sont en forte progression, alors que la télé – bien que toujours dominante – perd du terrain.

Intervenant tout de suite après cette présentation, Ron Lund, président et chef de la direction de l’ACA a exhorté les annonceurs à la prudence dans l’augmentation des allocations aux médias numériques. Il leur a notamment conseillé de ne pas perdre de vue leurs déficiences, comme le trafic robotique, l’engorgement publicitaire, le manque de visibilité des annonceurs et le blocage des publicités.

« Avant de délaisser la télé, sachez dans quelle aventure vous vous lancez », déclarait-il. « Et n’allez surtout pas abandonner vos demandes de meilleures méthodes d’évaluation autant pour la télé que pour les médias numériques. »

En matière de télé, M. Lund insisté pour que les télédiffuseurs mettent en œuvre la télé adressable afin de tirer le maximum des technologies numériques en proposant aux consommateurs des annonces mieux ciblées et plus pertinentes.

Il a aussi encouragé les diffuseurs d’éviter de surcharger les pauses publicitaires des émissions diffusées en vidéo sur demande (VSD), puisque les auditoires restent plus stables dans l’environnement moins engorgé de la VSD.

Les personnes présentes ont aussi découvert que plus du tiers des Canadiens utilisent les services de vidéo en téléchargement continu. À ce propos, M. Lund a souligné que l’industrie se devait de développer des moyens d’évaluer ce type de service pour que les annonceurs puissent prendre des décisions plus éclairées.

« Si vous voulez investir dans ces plateformes, vous devez savoir ce que vous obtiendrez pour votre argent », a t-il précisé.

Pour en savoir plus sur ce livre blanc, consultez Media in Canada. Notons aussi que les membres de l’ACA recevront un exemplaire de « Leading Canadian Marketers White Paper » (en version anglaise) plus tard ce mois-ci.

 
 

 

Nous joindre  |  Recherche Plan du site  |  Politique de confidentialité