Cinq nouveautés du CES auxquelles les annonceurs doivent s’intéresser

31 janvier 2018 | Jed Schneiderman, President, Tapped Mobile

Las Vegas, Nevada
Las Vegas, Nevada

(Veuillez noter que tous les liens de cet article mènent à des sites en anglais seulement)

Il n’y a rien comme entreprendre l’année en compagnie de 170 000 de vos amis au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas.

J’y ai assisté pour la 4e fois consécutive. Pourquoi une personne travaillant en marketing et en médias comme moi aurait-elle intérêt à assister à une foire commerciale de produits électroniques? Pour plusieurs raisons. Premièrement, les produits électroniques et la technologie transforment la façon dont les gens consomment les contenus médiatiques et, dans plusieurs cas, ils conditionnent leur exposition à la publicité. Deuxièmement, plusieurs grandes entreprises de technologie, comme Google et Amazon, dévoilent de nouvelles technologies et de nouveaux produits lors du CES. Enfin, de plus en plus de médias, d’éditeurs et d’agences y participent. On y trouve donc un contenu de qualité et d’excellentes occasions de réseautage.

Dans cet article, je voudrais partager ce que j’ai retenu du CES 2018 et mettre en contexte certaines annonces qu’on y a faites.

  1. Technologie vocale. En 2017, Alexa a été le produit vedette dans ce domaine. En 2018, tout tournait autour de Google et de l’Assistant vocal Google. L’entreprise était très présente et offrait plusieurs kiosques où les gens pouvaient voir comment cette technologie pouvait s’intégrer à la cuisine, au salon et même à l’auto. Pour les annonceurs, ceci signifie que la publicité dans les moteurs de recherche devra tenir compte de la technologie vocale. Les marques devront déterminer comment on pourra les découvrir dans un environnement conditionné par la voix.
  2. Villes intelligentes – véhicules autonomes. Les véhicules autonomes ne sont plus du domaine du rêve. Lors du salon, la compagne LYFT mettait des taxis autonomes à la disposition des participants pour faire la navette entre le site d’exposition et leur hôtel. Toyota et plusieurs autres fabricants y ont présenté leurs modèles autonomes. Au-delà des véhicules, on a pu aussi voir un aperçu de ce que sera la ville intelligente et de comment la technologie favorisera la fluidité des déplacements des personnes et des véhicules. Les répercussions et les questions qu’elles suscitent sont à faire tourner la tête. Si les véhicules autonomes deviennent plus répandus, les consommateurs voudront-ils continuer d’apprendre à conduire? Les gens vont-ils encore acheter des autos? Que ferons-nous de tout ce temps? Qui se chargera de la collecte, du stockage et de la protection des toutes ces données qui seront générées? À qui appartiendront-elles?
  3. Réalité augmentée (RA) et réalité virtuelle (RV). Des colliers d’animaux domestiques aux thermomètres en passant par les électroménagers ou les appareils analysant la qualité de l’air ou de l’eau au domicile, on avait l’impression que tous les produits présentés étaient connectés à Internet. Cette technologie permettra aux consommateurs de recueillir beaucoup plus de données qui serviront à leurs faciliter la vie. Bien que cette avancée puisse sembler mineure, j’ai l’impression qu’elle poussera les gens à adopter ce genre d’appareils plus que tous les autres produits présentés au CES.
  4. Internet des objets (IO). Des colliers d’animaux domestiques aux thermomètres en passant par les électroménagers ou les appareils analysant la qualité de l’air ou de l’eau au domicile, on avait l’impression que tous les produits présentés étaient connectés à Internet. Cette technologie permettra aux consommateurs de recueillir beaucoup plus de données qui serviront à leurs faciliter la vie. Bien que cette avancée puisse sembler mineure, j’ai l’impression qu’elle poussera les gens à adopter ce genre d’appareils plus que tous les autres produits présentés au CES.
  5. Créativité, innovation. J’ai passé beaucoup de temps dans EUREKA Park, qui mettait en vedette les entreprises en démarrage et de nombreux inventeurs présentant de nouveaux produits, de nouveaux appareils et de nouvelles applications. Preuve, que tout ce qui peut s’imaginer, peut se réaliser. J’ignore combien de ces nouvelles entreprises existeront encore l’an prochain, mais c’était quand même inspirant de voir des inventeurs donner vie à leurs créations.

Si vous êtes intéressé à assister au CES 2019? Je vous recommande d’apporter une bonne paire de souliers de course – on y marche beaucoup – et de faire un peu de recherche pour déterminer lesquelles parmi les 3900 entreprises participantes vous intéressent vraiment.

Jed Schneiderman

Jeff Schneiderman est un chef de file du marketing en ligne et conventionnel. Il a une grande expérience en marketing numérique, en marketing mobile, en relation avec la clientèle et en publicité de marque. C’est un publicitaire chevronné qui aime créer et développer des entreprises. Avant de fonder Tapped, il a travaillé à Microsoft Canada où il gérait les marques Bing et Windows Livre. Auparavant il a occupé des postes de direction marketing au réseau CTV, chez Procter & Gamble et chez AOL Canada. Il est membre de The M2T Collective, un nouveau programme de formation et de placement professionnel, en plus d’agir comme conseiller à la Ryerson Digital Media Zone.